Analyse et certification de l’huile d’olive: vers la création d’un premier laboratoire national

huile d'olive

Par Rabah Kahouadji

La création et l’accréditation d’un laboratoire national d’analyse de l’huile d’olive relevant de l’INRAA est prévue d’ici la fin de l’année en cours. Le projet en question a été très bien accueilli au sein de la filière oléicole en Algérie dont les professionnels ont toujours revendiqué la mise en place d’une telle institution technique de certification de leur produit.Cette décision fait suite à une  réuni tenue le jeudi 27 mai 2020 au siège de l’organisme algérien d’accréditation (ALgerac) en présence de son  Directeur Général, Monsieur Boudissa Noureddine et de M. le Directeur général de l’INRAA, monsieur El Bouyahiaoui Rachid.Cette rencontre  est considérée comme un premier contact en vue de lancer une procédure d’accréditation des laboratoires de l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA) et en particulier le laboratoire d’analyse de l’huile d’olive, qui dors et  déjà occupe une place particulière au niveau du Conseil Oléicole International (COI) dont notre pays est membre permanent pour l’expertise les échantillons des huiles des participants au concours Apulée chaque année. A rappeler que l’INRAA à travers sa division de technologie agro-alimentaire, participe chaque année audit concours en partenariat avec Med Mag Oliva, Sam Global et Algex pour la valorisation des produits algériens.
Dans le cadre du suivi des activités de recherche et développement au niveau des institutions techniques et de la recherche scientifique relevant  du département ministériel  de l’Agriculture et du Développement rural, M. Chérif Omari, ministre de l’Agriculture et du Développement rural,en présence  du ministre délégué en charge de l’agriculture saharienne  et des montagnes, M. Fouad Chehat, a remis des fonds pour la gestion des six unités de recherche scientifique établies dans cinq instituts techniques du secteur agricole.

Ces soutiens financiers ont été remis symboliquement aux gestionnaires des laboratoires et d’unités de recherche , en marge d’une récente visite de travail des deux responsables  au laboratoire central du Centre national de contrôle et de certification des semences (CNCC) d’El-harrach à Alger.Aussi,le montant global de ces fonds initiaux est estimé à 15 milliards de centimes et dont l’affectation de ce budget spécial sera effectué prochainement.

À cette occasion, les deux  ministres  ont  suivi les présentations des directeurs des six unités de recherche qui ont fourni chacun dans son domaine, leurs programmes et stratégies concernant les travaux en cours. D’autre part, une procédure d’accréditation des laboratoires de l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA), vient d’être engagée d’où l’importance de l’accréditation des laboratoires d’analyses et plus particulièrement concernant l’analyse de l’huile d’olive pour se conformer aux normes internationales en vigueur et gagner des parts de marchés pour l’export .

LIRE AUSSI AOIM-Algérie: revoilà les migrants subsahariens