AMC: irruption chinoise

amc

Habituée aux avantages octroyés aux français de Sagemcom, l’Entreprise Nationale des Appareils de Mesure et de contrôle (Enamc, filiale de Sonelgaz) a été surprise par une irruption chinoise lors du traitement du dossier de la nouvelle ligne de production des contacteurs et celle des disjoncteurs.

La société chinoise WUXI a carrément dominé les offres autant sur le plan technique que financier. Les nouveaux équipement ne coûteront à AMC que la modique somme 503.300 dollars, soit l’équivalent de 59,29 millions de dinars.

C’est la première fois que cette entreprise chinoise remporte un marché dans le secteur public en Algérie.

LIRE AUSSI ANEP: reprise du business de Hadj Said