Hamid Melzi : 190 millions d’euros transférés en Espagne, et des fauteuils importés à 130 millions cts l’unité !

L’ex-directeur de la Résidence d’Etat de « Moretti », Hamid Melzi, est, selon le journal Echorouk, est cité dans une affaire de corruption à grande échelle. Il est question d’abus de fonction et de transfert illicite de capitaux vers l’étranger.

Hamid Melzi est accusé, entre autres,  d’avoir eu recours à la surfacturation pour l’achat d’équipements et de fournitures. A titre d’exemple, des armoires valant 4860 euros l’unité, des tables basses à 2065 euros l’unité ou encore des fauteuils payés au prix fort de 6750 l’unité, ont été acquis dans le cadre de l’aménagement de la Résidence d’Etat. La même source cite des sources qui ont consulté le dossier. L’enquête est menée par la gendarmerie nationale.

Selon la même source, Hamid Melzi aurait transféré illégalement une somme de 190 millions d’euros, sur le compte de King Young, une entreprise chinoise en faillite, basée en Espagne. L’affaire concerne l’attribution d’un marché pour la réalisation de 380 chalets à la résidence d’Etat de Club des pins (Alger)  attribués aux ministres et aux hauts fonctionnaires d’Etat en fonction. Encore une fois, les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal sont impliqués et cités dans cette affaire.

Cet attribution de ce marché est entachée de plusieurs irrégularités.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis