Alnaft: 3,69 millions $ pour une étude

alnaft

La compagnie française, Beicip-Franlab  a décroché un nouveau contrat d’études auprès de l’Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources en Hydrocarbures (ALNAFT), pour un montant de 3,69 millions de dollars.
La prestation consiste en la réalisation d’une étude du potentiel en hydrocarbures du sillon de Melrhir et de la partie Nord du bassin de Berkine,dans la Wilaya d’Illizi.
L’étude devra être livrée dans un délai de 24 mois.

En juillet 2017, l’Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources en Hydrocarbures (ALNAFT) avait attribué à la même compagnie française Beicip Franlab un contrat d’« Evaluation du potentiel en hydrocarbures non conventionnels, associés aux réservoirs compacts et aux niveaux géologiques roches mères des bassins du domaine minier du Sahara Algérien », autrement dit les gaz de schiste.

D’une durée de deux ans, le contrat prévoit une clause financière de 4.85 millions d’euros.

Depuis un certain temps, un lobby puissant tente de favoriser Beicip-Franlab et affaiblir sa rivale américaine sur le marché algérien, en l’occurrence, DeGolyer & MacNaughton.

LIRE AUSSI Rouiba Eclairage: Comatelec décroche 3,39 M€