Algérie-USA: examen de projets de partenariat

 Le ministre du commerce, Mohamed Benmeradi a reçu mardi à Alger l’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique, John Desrocher, avec lequel il a examiné une série de propositions de projets de partenariat bilatéral dans différents domaines à court et à moyen termes, indique un communiqué du ministère.

Lors de cette audience, M. Benmeradi a précisé que les Etats-Unis d’Amérique étaient l’un des principaux fournisseurs du marché algérien, mettant l’accent sur « la forte présence des investisseurs américains en Algérie dans les différents domaines » notamment le secteur énergétique et leur participation aux projets de développement.

LIRE AUSSI Le Président Bouteflika signe la Loi de finances 2018

A cet égard, le ministre a appelé le partenaire américain « à contribuer à l’augmentation des exportations hors hydrocarbures », à travers l’ouverture du marché de son pays aux produits agro-alimentaires algériens, ajoute le communiqué.

Il a insisté sur l’importance de tirer profit de l’expérience américaine en matière d’exportation et la création davantage de partenariats bilatéraux pour l’appui de la croissance économique, à la lumière de la stratégie du gouvernement en matière d’équilibres de l’économie national, la préservation des réserves de change et la promotion du commerce algérien au niveau international.

LIRE AUSSI Carburants : voici les nouveaux tarifs

L’ambassadeur américain à Alger a qualifié les relations entre les deux pays de « solides et fortes » et l’Algérie « principal partenaire économique des Etats Unis d’Amérique en Afrique du Nord ».

Les Etats Unis veillent à l’élargissement des relations économiques avec l’Algérie et au raffermissement de la coopération et du partenariat sécuritaires, a estimé M. Desrocher, ajoutant que son pays « respectera ses engagements vis-à-vis de l’Algérie  et contribuera à la relance, à l’appui et à l’accompagnement de l’investissement et du partenariat ».

Les deux parties ont évoqué le soutien et le renforcement de la coopération bilatérale dans le cadre des « relations excellentes » qui lient les deux pays.

LIRE AUSSI Internet: Annaba sera connectée aux USA