Algérie Télécom: un mémorandum avec Gateway

Un Mémorandum d’Entente a été signé mardi à Alger entre Algérie Télécom et une filiale du Groupe PCCW Global, l’un des principaux fournisseurs de services de télécommunications dans le monde portant notamment sur la réalisation d’une nouvelle liaison fibre optique, reliant l’Algérie aux nouveaux axes sous-marins, indique un communiqué du ministère de la Poste des Télécommunications, des Technologies et du  Numérique.

« Dans le cadre du renforcement du réseau national des télécommunications, un mémorandum d’entente a été signé, en présence de la ministre de la Poste des Télécommunications, des Technologies et du Numérique Houda Imane Feraoun, entre Algérie Télécom et Gateway Communications S.A.S., filiale du Groupe PCCW Global, l’un des principaux fournisseurs de services de télécommunications dans le monde ».

Cet accord porte sur « la réalisation d’une nouvelle liaison fibre optique, reliant l’Algérie aux nouveaux axes sous-marins ainsi que  la mise en place, l’exploitation et la gestion de Data-Center », a précisé la même source ajoutant qu’il vise également le développement de nouvelles applications dans les services TIC, la promotion et la commercialisation des services de stockage de données et des services de connectivité internationale en Algérie et à l’étranger.

LIRE AUSSI Algérie Télécom: commercialisation de la 4G dans des wilayas supplémentaires

Le mémorandum d’entente permettra de doter l’Algérie d’une « infrastructure suffisante pour répondre aux besoins nationaux actuels et à venir en matière de connectivité et de stockage de données, dans l’objectif de  satisfaire la demande nationale et continentale croissante et accrue en capacité et en Bande Passante permettant ainsi à l’Algérie de se positionner comme une plaque tournante du secteur des TIC ».

Il entend aussi « accroitre l’attractivité de l’économie nationale et de promouvoir les investissements étrangers directs, d’une part et d’inciter le déploiement des investissements algériens sur le marché africain par le  développement de nouveaux services TIC tels que les DataCenters/ Cloud, afin de générer des revenus croissants en devises, d’autre part ».

LIRE AUSSI Touggourt: 2 MDA pour la réalisation de projets