Algérie-Niger: une convention de coopération dans le domaine du tourisme et de l’artisanat

Une convention de coopération a été signée lundi à Alger sur la mise en œuvre du plan d’action 2017-2019, ayant sanctionné les travaux des commissions mixtes de suivi de l’application des conventions du tourisme et de l’artisanat pour « le soutien à la formation, au marketing, à l’échange d’expériences et aux informations et  l’encouragement de mouvements touristiques entre les deux pays ».

Cette convention, signée par le ministre du tourisme et de l’artisanat, Hassan Mermouri et son homologue nigérien, Ahmet Boto, vise « l’intensification et le renforcement des relations bilatérales notamment dans le domaine du tourisme et de l’artisanat, à travers la promotion de la formation dans les différentes spécialités artisanales, outre l’échange  d’expériences ».

Cette convention prévoit « l’élaboration d’un programme de formation  pour le développement et la relance du tourisme, en vue de faire profiter les étudiants nigériens d’une formation dans le domaine du tourisme en Algérie, ainsi que l’échange de programmes pédagogiques entre les deux parties, l’organisation d’ateliers de formation au profit des guides touristiques dans les deux pays et l’organisation de visites touristiques au profit d’opérateurs, de professionnels et de chercheurs des deux pays ».

A cet effet, M. Mermouri a affirmé que cette convention était « le résultat d’efforts intenses et continus entre les deux parties, grâce auxquels « un programme d’action réaliste sera réalisé pour la promotion du tourisme et de l’artisanat en un temps record ».

Dans ce cadre, le ministre a appelé les artisans à « une participation effective avec leurs contributions dans la relance de la formation, outre la promotion de la destination touristique des deux pays », annonçant l’organisation d’ateliers de travail entre les deux parties, l’échange d’expériences, l’échange d’informations et de supports promotionnels et la  participation aux manifestations organisées dans les deux pays, outre l’organisation de visites touristiques et d’exploration au profit de cadres et de professionnels ».

Le ministre nigérien du tourisme a salué pour sa part « les bonnes relations de coopération bilatérale dans les différents domaines », soulignant l’importance de leur renforcement et de leur développement dans le domaine du tourisme et de l’artisanat, à travers la concrétisation des conventions existantes notamment en matière de soutien aux artisans et aux  professionnels du tourisme ».

« Nécessité de définir les opportunités d’investissement en matière de tourisme (Hassan Mermouri)

Le ministre a estimé nécessaire de « définir les opportunités d’investissement en matière de tourisme, un secteur important et vital pour la réalisation du développement et la lutte contre la pauvreté, notamment au profit des jeunes et des femmes, en particulier au Niger qui connait en situation vulnérable ».

Il a appelé « à œuvrer avec l’Algérie pour la relance du tourisme au Niger, en raison des possibilités offertes ».

L’installation des commissions mixtes entre les deux pays s’inscrit dans le cadre de l’application de l’accord de coopération, signé en 2011, incluant les domaines de l’artisanat et du tourisme.