Alger: 5è ville parmi les moins chères d’Afrique

Alger

Alger figure parmi les villes les moins chères du continent africain. le groupe américain, qui a publié cette semaine son rapport sur la cherté de la vie dans 209 villes du monde, a classé Hong Kong comme la ville la plus chère au monde. Le « Mercer’s 2018 cost of living ranking » a effectué une enquête sur 42 africaines, où Tunis est désigné au rang de la moins chère sur le continent.

Elle est suivie de Banjul (Gambie), de Blantyre (Malawi) et de Windhoek (Namibie). En cinquième position des villes les moins chères d’Afrique, arrive Alger. A l’échelle mondiale, Alger est classée à la 14ème place.

Pour l’élaboration de cette étude, le groupe Mercer se base sur plusieurs critères, dont le coût du transport, du logement, de la nourriture, de l’habillement, des loisirs et des appareils électroménagers.

Voici le classement des villes les plus chères d’Afrique.

Rang continental       Ville Pays Rang mondial
1er Luanda Angola 6e
2e N’djamena Tchad 8e
3e Libreville Gabon 18e
4e Brazzaville Congo 19e
5e Victoria Seychelles 21e
6e Abidjan Côte d’Ivoire 24e
7e Kinshasa RDC 37e
8e Lagos Nigeria 42e
9e Yaoundé Cameroun 43e
10e Bangui Centrafrique 48e
11e Dakar Sénégal 62e
12e Accra Ghana 63e
13e Djibouti Djibouti 73e
13e Douala Cameroun 73e
15e Abuja Nigéria 99e
16e Conakry Guinée 106e
17e Cotonou Bénin 111e
18e Bamako Mali 120e
19e Nairobi Kenya 123e
20e Casablanca Maroc 128e
21e Lomé Togo 134e
21e Ouagadougou Burkina-Faso 134e
23e Niamey Niger 143e
24e Port-Louis Maurice 161e
25e Harare Zimbabwe 165e
25e Rabat Maroc 165e
27e Kigali Rwanda 169e
28e Cape Town Afrique du Sud 170e
29e Johannesburg Afrique du Sud 177e
30e Maputo Mozambique 179e
31e Dar-Es-Salam Tanzanie 180e
32e Addis-Abeba Ethiopie 183e
33e Lusaka Zambie 185e
34e Le Caire Egypte 188e
35e Gaborone Botswana 189e
36e Kampala Ouganda 192e
37e Nouakchott Mauritanie 194e
38e Alger Algérie 195e
39e Windhoek Namibie 196e
40e Blantyre Malawi 204e
41e Banjul Gambie 206e
42e Tunis Tunisie 208e

LIRE AUSSI Brésil: baisse des échanges avec l’Algérie