Alerte à l’acarien Boufaroua: la production de Deglet Nour menacée

A ce jour, 09 bulletins d’avertissements a été émis par l’institut National de la Protection de la Végétaion (INPV) sur la menace d’un acarien ravageur des palmiers, connu sous le nom de Boufaroua.

Le ministère de l’agriculture a lancé les opération acaricides dès le 10 Avril 2017 dans la wilaya de Tamanrasset. Ces opérations ont été ensuite étendues à d’autres wilaya du Sud (Béchar, Adrar et Tindouf), totalisant le traitement de 365.080 palmiers.

LIRE AUSSI Aferpi : Rebrab libère 50 millions d’euros pour redémarrer l’aciérie

Concernant les wilayas où est cultivé la qualité noble de Deglet Nour, les experts de l’INPV ont détecté des foyers de Boufaroua à partir de la troisième semaine de juin. Ces alertes ont poussé les services du ministère de l’agriculture à élaborer un dispositif d’intervention pour le traitement 3.36 millions de palmiers au niveau de Biskra, El Oued, Ghardaïa et Ouargla. Ces interventions ont démarré le 30 juin au niveau des wilayas concernés où 19.961 palmiers ont été traités.

L’acarien du palmier dattier (Oligonychus afrasiaticus Mc Gr.), communément appelé Boufaroua est l’un des principaux ravageurs du palmier dattier qui peut causer des dégâts considérables allant jusqu’à l’anéantissement total de la récolte. …..

LIRE AUSSI Scandaleux: le marché de trop pour SAHA à la Sonatrach