Ain Témouchent: 4.000 logements réservés à la wilaya

Un quota de 4.000 logements relatifs à l’habitat rural, à la location-vente (AADL) et au logement public aidé (LPA) a été réservé à la wilaya d’Ain Témouchent, a annoncé, jeudi à Ain Témouchent, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar.

En marge de la présentation d’un exposé sur la situation du secteur dans la wilaya, le ministre a indiqué que le gouvernement a consacré un riche programme d’habitat en 2018 dont Ain Témouchent bénéficiera à l’instar des autres wilayas du pays, soulignant qu’il a été décidé de réserver à cette wilaya 1.000 habitations rurales supplémentaires aux 500 unités qui lui ont été destinées, avec la possibilité de lui réserver un autre quota si nécessaire.

Temmar a affirmé que son département ministériel encourage l’habitat rural collectif qui est un facteur essentiel pour garantir la stabilité dans le monde rural, ajoutant que les autorités de la wilaya doivent contribuer au montage financier du programme d’habitat rural groupé.

Il faut un partenariat pour concrétiser des projets d’aménagement relatifs à ce programme, a-t-il insisté.

LIRE AUSSI 3G: les utilisateurs ont doublé en deux ans

Concernant la location-vente (AADL), le ministre a annoncé que sur décision du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika sur laquelle travaille le gouvernement pour satisfaire les demandes postulées dans ce sens, la wilaya d’Ain Témouchent bénéficiera, au titre de l’année 2018, d’un quota d’habitat supplémentaire estimé à 1.500 logements, en plus de 1.000 logements publics aidés (LPA), à condition de préparer le terrain d’assiette et de choisir de vrais promoteurs immobiliers.

« En cas d’avancement des travaux, on peut ajouter un autre quota au titre du programme national estimé à 70.000 LPA en 2018 », a-t-il souligné.

Abdelwahid Temmar a indiqué, pour le même programme, que de nouvelles données ont été approuvées par le gouvernement sur proposition de son département ministériel.

Ainsi, ce programme comprend des logements de type F2 et F3 qui s’adaptent aux exigences du citoyen, sa composante sociologique et sa famille.

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a consacré une enveloppe de l’ordre de 175 millions DA pour l’aménagement dans la wilaya d’Ain Témouchent, en plus d’une autre de 340 millions DA qui sera débloquée « dans les prochains jours » et qui s’ajoute aussi à un autre montant à octroyer début de l’année prochaine au titre de la nouvelle Loi de finances,  estimée à 340 millions DA destinée aux travaux d’aménagement selon les besoins de la wilaya.

Temmar a affirmé, qu’en dépit de la crise financière, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, accorde au secteur de l’habitat la priorité et que l’Etat ne se désengagera pas de ses promesses.

LIRE AUSSI Sider El Hadjar Annaba: reconstitution du stock en coque

D’autre part, le ministre a insisté sur la question de rattraper le retard accusé dans la réalisation des projets d’habitat dans la wilaya, jugeant anormal d’avoir en 2017 des projets d’habitat remontant à 2009, avant d’ajouter que des dysfonctionnements sont relevés dans le suivi.

« Il est inadmissible que plus de 5.900 logements publics locatifs (LPL) remontant à des programmes de 2009 à 2013 demeurent encore en cours de réalisation », a-t-il déploré.

La wilaya d’Ain Temouchent accuse un retard de réalisation de 1.529 logements promotionnels aidés (LPA). Ce programme a été suspendu en 2012 et sera relancé en 2018.

Temmar a appelé les cadres de son secteur au niveau de la wilaya à élaborer un rapport détaillé la semaine prochaine et à réfléchir à des solutions opportune pour rattraper le retard.

Le ministre a procédé, dans la ville d’Ain Témouchent, à la remise symbolique des clés à 15 bénéficiaires de logements location-vente sur un quota de 200 logements.

LIRE AUSSI Facebook: la page de Chakib Khelil piratée