Aigle Azur : la semaine décisive

aigle azur

Entre la liquidation pure et la reprise de l’activité par un des deux repreneurs encore en lice, le Tribunal de commerce d’Evry rendra le 27 septembre sa décision sur l’avenir de la compagnie française Aigle Azur.

« Le tribunal avait commencé à examiner les offres des deux repreneurs potentiels -l’une émanant de deux anciens responsables d’Air France, Lionel Guérin et Philippe Micouleau, et l’autre présentée par Lu Azur, actionnaire minoritaire d’Aigle Azur à hauteur de 19%- et s’est penchée une nouvelle fois aujourd’hui sur ces deux dossiers avant de mettre sa décision en délibéré à vendredi », citent des souques médiatiques poches du dossier.

Lionel Guérin et Philippe Micouleau, proposent de reprendre la «totalité du fonds de commerce», 787 salariés et «un recentrage du réseau sur les lignes structurellement rentables, en particulier l’Algérie». Celle-ci est conditionnée à l’obtention d’un prêt participatif de 15 millions d’euros auprès de l’Etat.

LIRE AUSSI Gaid Salah: de hauts responsables ont « intentionnellement conspiré » contre la patrie

1 Rétrolien / Ping

  1. COA : Brahmia éclabousse l’instance de Berraf - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.