Agroalimentaire: plusieurs clusters en phase d’émergence

agriculture

Par Rabah Kahouadji

Jusqu’à une période récente, aucun cluster n’était parvenu au stade d’une formalisation. En quelques années, la situation a changé. La mobilisation des chefs d’entreprise conjuguée à celle   de la volonté des pouvoirs à donner ses fruits.

Il faut souligner que le cluster de l’huile d’olive de Bouira qui a été créé sous forme d’un regroupement d’oléiculteurs en 2004 a poursuivi son développement et obtient de bons résultats ces dernières années.

D’ailleurs, plusieurs de ses oléiculteurs ont été distingués par la Chambre Nationale d’Agriculture. Aussi, d’autres  intentions ou projets ont fait l’objet d’annonces par leurs acteurs privés du secteur productif ou de la recherche.

C’est le cas pour  le cluster du lait à Béjaia, initié en 2012 par le Ministère de l’Agriculture. Il devrait réunir des organismes de recherche (l’INA, l’INRAA, l’INRF, l’USTHB et l’université de Bejaïa) ; le cluster de la filière « tomate industrielle » dans les régions du Nord-Est (Guelma, Annaba et El Tarf), réputées pour leur culture de la tomate ;le cluster des dattes à Biskra.

Le cluster devrait naître dans le prolongement de l’opération pilote conduite par Switch Med auprès de l’entreprise Rima Dates et concerner les membres de coopératives et associations appartenant à la filière dattes.

LIRE AUSSI: Justice: le procès d’El Djazairia One reporté

1 Rétrolien / Ping

  1. Affaire des produits Danone périmés: où est la vérité ! - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.