Agriculture : l’université pour booster la recherche agricole

agriculture
Par Wahab.

Le passage du ministre de l’enseignement supérieur à Boumerdes avant-hier a permis de parapher une convention de partenariat  entre l’Université M’hamed Bouguerra de Boumerdes (UMBB) et la direction des services agricoles (DSA).

Pour la directrice de la DSA Mme Belokbi  »Le but est d’offrir un terrain expérimental  aux étudiants et chercheurs et de booster ainsi  la recherche scientifique dans le domaine agricole » tout en mettant en exergue  l’importance de cette démarche en matière d’amélioration des connaissances techniques et de savoir-faire, notamment la lutte contre les maladies qui influent négativement sur le rendement et la qualité de la production agricole.

Au niveau de l’UMBB cette convention à pour objectif de définir et de fixer les modalités de mise en œuvre d’une collaboration entre les deux parties, dans le cadre de leurs compétences respectives, leurs intérêts communs et leurs préoccupations mutuelles d’intérêt national, dans les domaines scientifique, technique et pédagogique en rapport avec l’activité agricole.

La présente convention  permettra aussi  aux étudiants d’effectuer des recherches sur le terrain à même de résoudre la difficulté quotidienne à laquelle feront face les agriculteurs des différentes branches, oliveraie, viticulture  et autres  Pour Mme Belokbi « les enjeux en matière de développement agricole, de développement des systèmes de production  et de réduction de la dépendance dans plusieurs filières nous imposent de trouver les meilleures voies qui permettent de continuer à hisser la production et la productivité au moyen de la technique et de l’innovation scientifique que peuvent proposés chercheurs et étudiants de l’UMBB » Et d’ajouter que l’objectif de ce partenariat gagnant-gagnant est de « valoriser les résultats de la recherche scientifique et de moderniser l’agriculture à travers l’utilisation de l’outil numérique pour rationaliser l’exploitation des terres agricoles, rationaliser l’utilisation des eaux et des engrais, adapter la mécanisation agricole et passer progressivement au mode de l’agriculture de précision ».

LIRE AUSSI Boumerdes :Ouled Ziane , le dernier combat héroïque de Si Mustapha