Agriculture: élaboration d’une nouvelle feuille de route

Par Rabah Kahouadji

Le défi du renforcement durable de la sécurité alimentaire nationale est au cœur de la nouvelle politique de renouveau agricole et rural.

Ainsi, à travers cette politique engagée depuis 2008, en pleine crise alimentaire mondiale, l’Etat vise comme principal objectif le renforcement de la sécurité alimentaire du pays et la réduction des importations afin de limiter les effets des fluctuations des prix des produits alimentaires de base sur le marché mondial.

Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, M. Chérif Omari a présidé une réunion de coordination au siège du ministère au cours de laquelle il a abordé plusieurs questions relatives au secteur en présence des principaux cadres de son département ministériel. Lors de cette rencontre, le ministre a annoncé  l’élaboration en cours d’une feuille de route pour la relance du programme de renouveau  agricole et rural dans le but de la redynamisation  du programme d’intervention et de développement dans le secteur agricole et rural et l’exploitation de l’expérience pionnière à travers les différents projets qui ont contribué au renforcement des capacités productives, la valorisation des produits à spécialisation locale et la diversification des activités économiques en milieu rural en plus de la stabilité.

Les familles rurales et améliorer leurs conditions de vie.Le ministre a également ajouté que le même programme est une innovation institutionnelle unique par sa contribution à la promotion du développement durable et la participation de divers secteurs à la prise de décisions d’investissement appropriées après avoir adopté l’intimité de l’espace rural et attiré la main-d’œuvre rurale et l’implication  des jeunes dans les projets d’investissements et œuvrer à leur stabilisation.

Le ministre a insisté sur la nécessité de remédier aux insuffisances constatées de ce programme afin d’améliorer les capacités de l’économie rurale et montagneuse, ce qui renforcerait, soutiendrait et définirait les capacités de production des agriculteurs et des investisseurs en milieu rural.Dans ce contexte, le ministre a appelé les différents acteurs clés du secteur à trouver des solutions scientifiques et pratiques pour activer et développer le programme de renouvellement rural en utilisant les moyens disponibles, les innovations et les expériences précédentes pour enrichir la nouvelle feuille de route dans le but de mettre en œuvre des projets agricoles, halieutiques et forestiers qui réduiraient considérablement le chômage en milieu rural.

LIRE AUSSI ENTV: fake news autour du DG

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis