Agression marocaine: le site du ministère de la santé piraté

maroccan revolution

Une nouvelle agression marocaine a été enregistrée ce lundi, à travers le piratage du site web du ministère algérien de la santé. Le groupe, qui exerce depuis des années le terrorisme électronique, qui se fait appeler « Maroccan Revolution » a lâchement sévi ce lundi contre le portail du ministère de la santé, utilisé pour communiquer sur l’état de la pandémie en Algérie et sur les statistiques quotidiennes sur le covid-19.

Le Maroc, dont le consul en poste à Oran considère que l’Algérie est un « pays ennemi », vient encore de lâcher ses criminels (Maroccan Revolution) contre le site web du ministère de la santé, en ce moment précis où les algériens font face à la pandémie du coronavirus (covid-19).

En attendant une réaction officielle de la part des autorités, les algériens se sont exprimés sur les réseaux sociaux en condamnant fermement cet acte d’agression contre un site de l’Etat, dédié au service public pour les citoyens.

Affaire à suive.

LIRE AUSSI Souk Ahras: réception en 2021 d’un institut de l’environnement et du tourisme