Affaire Rebrab: examen du dossier par la chambre d’accusation

rebrab

Le recours introduit par les avocats de la défense de Issad Rebrab sera examiné le dimanche 5 mai par la chambre d’accusation.

Les avocats de la défense remettent en cause la mise sous mandat de dépôt leur client.

Issad Rebrab a de fortes chances de quitter la prison, dimanche prochain. Car la défense a invoqué des arguments très solides pour aboutir à la libération du patron de Cevital.

Le Président directeur général  du groupe   Cevital, Issad Rebrab, qui a comparu le 22 avril devant le Procureur   de la République près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger pour être auditionné dans le cadre d’une enquête anti-corruption, a été placé sous mandat de dépôt.

Rebrab a été présenté devant le Procureur de la République pour répondre des chefs d’accusation de “fausse déclaration relative aux transferts illicites de capitaux de et vers l’étranger, surfacturation d’équipements importés et importation de matériels d’occasion alors qu’il avait bénéficié d’avantages douaniers, fiscaux   et bancaires”.

LIRE AUSSI Corruption: Melzi arrêté et chassé de Moretti