Affaire Haddad: BNP Paribas dans l’embarras

La banque française BNP Paribas a-t-elle été dupée par Ali Haddad? C’est en tous les cas, la question qui est posée actuellement.

La banque a octroyé à Haddad un crédit de 3,9 milliards de dinars (30 millions d’euros) pour un investissement qui risque de disparaître bientôt. Haddad a pris ce crédit pour l’acquisition des 17% de parts sociales dans la société Fertial. Mais, depuis lors la valeur de cette entreprise a lourdement chuté et en dépit du nantissement de ces actions, la banque n’est pas tellement rassurée.

BNP Paribas a décidé finalement de porter plainte auprès de la justice pour faire saisir les actions de Haddad dans Fertial. Mais, la banque française n’est pas tellement rassurée sur la récupération de son argent.

LIRE AUSSI   BELLARA: entrée en exploitation du troisième Laminoir 

1 Rétrolien / Ping

  1. Projet Isarene (Sonatrach): Chakib Khelil est de retour - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.