Affaire Ennahar: les promesses de Belhimeur aux travailleurs

ennahar

Depuis l’emprisonnement de Anis Rahmani, les travailleurs d’Ennahar (journalistes, techniciens, administratifs et autres) sont dans l’expectative. Ce dimanche, l’équipe d’Ennahar, chargée de la couverture de la encontre Gouvernement-Walis, a interpellé le ministre de la communication, Ammar Belhimeur sur la situation des travailleurs.

Le ministre de la communication a demandé au personnel d’Ennahar de s’organiser en syndicat et de déléguer leurs représentants pour pouvoir discuter de leur situation au sein du groupe.

Le groupe Ennahar vit actuellement une situation difficile suite à l’emprisonnement de son directeur Anis Rahmani. Les travailleurs, toutes spécialités confondues, sont inquiets par rapport à leur avenir.

Dans la sérénité, Ammar Belhimeur tente de gérer cette situation très difficile, d’autant plus que les enquêtes se poursuivent au niveau de la justice. Mme Souad Azzouz, épouse et associée dans le groupe, est convoquée par le magistrat, ce lundi, dans un cadre légal pour l’auditionner sur la gestion du groupe Ennahar.

La co-gérante du groupe Ennahar, Souad Azzouz a publié une lettre ouverte où elle réclame la clémence du président de la République.

Pour rappel, Anis Rahmani est accusé de transfert illicite de fonds à l’étranger, de trafic d’influence et de bénéfice indu de publicité.

LIRE AUSSI Mobilis: le règne de l’anarchie