Affaire de l’automobile : le verdict sera connu dans quinze jours

SELLAL

Le tribunal de Sidi M’hamed a décidé de mettre en délibération l’affaire de l’automobile et du financement occulte de la campagne pour le cinquième mandat. Le verdict ne sera donc connu que dans quinze jours, le 25 Mars prochain.

Il fixera le sort des deux anciens premiers ministres, des deux ex ministres de l’industrie et des hommes d’affaires jugés dans ce dossier. La décision du tribunal a été prise au terme de neuf jours de procès.

Depuis dimanche dernier, les séances ont été consacrées aux plaidoiries des avocats. La défense de Ali Haddad s’est notamment élevée contre le réquisitoire du procureur de la république jugé «humiliant et offensant» à l’égard de l’ancien patron de l’ERTBH. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public s’en était également pris sévèrement à l’encontre de Ahmed Ouyahia et de Abdelmalek Sellal.

Le premier a été accusé d’avoir manqué de morale et d’avoir menti au juge d’instruction en ne déclarant pas le montant trouvé dans ses comptes personnels (300 milliards de DA) alors que Sellal a été  accusé, entre autres, d’abus de fonction.

 «Les enfants du peuple se jettent à la mère pendant que son fils (Fares Sellal) obtient des bénéfices car son père est premier ministre» a en outre ajouté le procureur en référence aux onze milliards de DA remis par la société IVAL de Mohamed Baîri au fils de Sellal après son départ de cette société où il comptait parmi les actionnaires.

LIRE AUSSI Sonatrach: le directeur de l’emploi de Ouargla sera limogé