Adrar: les agents du commerce réclament des « conditions de prévention »

rezig

Coup dur pour le ministre du commerce. Ses représentants à Adrar ne disposent même pas du minimum de moyens de prévention contre le coronavirus, pour assurer le service public dont ils sont investis. En l’absence d’une quelconque réaction de la part du ministère du commerce, c’est le Wali d’Adrar qui a pris sur lui des engagements pour améliorer les conditions de travail des agents de la direction locale du commerce.

Dimanche, des dizaines d’agents de la direction du Commerce de la wilaya d’Adrar ont réclamé, lors d’un sit-in devant le siège de leur direction, une amélioration de leurs conditions de travail, notamment des « moyens de prévention », en cette conjoncture de pandémie de Covid-19, tout en saluant les instructions du wali pour la prise en charge de leurs doléances.

Répondant à l’appel de la section syndicale affiliée à l’UGTA, les protestataires ont hissé des banderoles et scandé des slogans appelant à »fournir aux agents les moyens d’accomplir leur mission de contrôle dans les conditions sanitaires et préventives, qui préservent leur santé ».

Ils ont appelé à « leur assurer le transport et à les doter en bavettes et gants de protection sanitaire et en produits désinfectants pour les utiliser lors de leurs missions d’inspection des locaux et des activités commerciales ».

S’exprimant à l’APS, des protestataires ont salué l’intervention du wali d’Adrar qui a donné des instructions pour la prise en charge de leurs doléances qui ont été soulevées aux autorités de la wilaya.  Contacté par l’APS, le directeur de wilaya du secteur du Commerce, El-Hadi Ahmed, s’est abstenu de toute déclaration concernant cette question.

LIRE AUSSI COVID-19: le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité

1 Rétrolien / Ping

  1. PC: 206 opérations de sensibilisation à travers 25 wilayas - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.