Adrar: gestion catastrophique des chantiers

L’OPGI d’Adrar a adressé cette semaine plusieurs mises en demeure aux entreprises de réalisation qui accusent un long retard sur les programmes de logements dans la Wilaya.

A titre d’exemple, l’entreprise E T B Boulghiti Mohammed, titulaire du marché datant du 7 mars 2013 relatif à la réalisation de 18 logements à la commune de Tinerkouk, traine encore dans la réalisation du projet.

Idem pour l’entreprise E.T.B Hadji Boussad, titulaire du marché de réalisation de 40 logements dans la commune de Ksar Kadour. Depuis mars 2013, le projet n’a pas encore été livré.

Pour sa part, l’entreprise E.T.B Hanini Mohammed, titulaire du marché daté du 10 juillet 2014, n’arrive pas à livrer le projet de réalisation de 281ogements dans la commune de Timimoun.

Dans la commune de Aougrout, l’entreprise E.T.B Ben Chine Mounir est incapable d’achever le projet de réalisation de 14 1ogements, causant des désagréments aux bénéficiaires.

LIRE AUSSI EMS: cap sur la sous-traitance dans le marché électronique

L’autre entreprise E.T.B Halima Rihoume Mohammed est également ciblé par les réprimandes de l’OPGI pour les retards enregistrés sur le projet des 32 logements à la commune de Timimoun. Un marché obtenu en juillet 2015. Un autre projet est en souffrance à Timimoun où l’entreprise E.T.B Moulay Seddik El Hosayn patauge dans un projet de 84 logements, décroché en juillet 2013, dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014.

D’autres entreprises sont également dans le collimateur de l’OPGI par rapport aux projets de réalisations de logements à Adrar, à Tamentit, à Tamest, à Timiaouin, à Sali, à Inzegemir, à Zaouit Kounta, à  et surtout à Reggane où pas moins de quatre projets n’ont pas encore été réceptionnés.

Beaucoup d’observateurs se demandent pourquoi l’OPGI d’Adrar a mis un temps aussi long pour réagir aux retards cumulés sur ces projets. Pourtant, ce ne sont pas de grands chantiers qui nécessitent de gros moyens humains et matériels.

LIRE AUSSI: OPGI Hussein Dey: retard énorme sur le projet de 2400 logements de Ouled Fayet