Adrar: des atouts pour la destination Algérie

adrar

La wilaya d’Adrar présente un intérêt à promouvoir les secteurs du tourisme et de l’artisanat et cherche les possibilités d’élargir le potentiel touristique de la région, afin de réussir dans les nouvelles saisons touristiques sahraouie en Algérie.
Par conséquent, des efforts ont été faits pour renforcer les manifestations religieuses et populaires des sociétés locales et pour renforcer les installations d’accueil dans le but de promouvoir les destinations « adrar » et de répondre aux attentes des touristes chers de cette région du Grand Sud et assurer ainsi un développement touristique en Algérie. Par conséquent, les recettes liées au tourisme vont augmenter.
Consciente du rôle de l’information et de la sensibilisation dans la promotion du tourisme local, la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat (DTA) accorde une grande importance à ce volet, à travers l’exploitation des moyens de communication pour valoriser les atours touristiques de la région, dont les structures d’accueil, la diversité des sites touristiques et l’élaboration de programmes promotionnels susceptibles de rehausser cette destination, a indiqué le DTA d’Adrar, Touhami Omari.

Une batterie de mesures pratiques a été prise, en coordination avec les différents partenaires, pour exploiter et renforcer le produit touristique local, dont l’ouverture de nouveaux circuits touristiques et la réhabilitation des anciens circuits à travers les ksour et palmeraies, afin de conférer à ces lieux une vocation purement touristique, a expliqué M. Omari.

LIRE AUSSI  Football: Hicham Boudaoui touché dans sa dignité

L’on relève, dans ce cadre, l’organisation, tout au long de l’année, de près de 20 manifestations et fêtes socioreligieuses populaires et traditionnelles, recensées à travers la wilaya d’Adrar, dont des Maoussem et Waâda (fêtes populaires), aux dimensions nationale et internationale, ainsi que les festivals culturels constituant un autre levier pour la relance des activités touristiques dans cette wilaya aux multiples facettes touristiques.

D’intenses préparatifs ont été entrepris par les services concernés, avec le concours des partenaires et professionnels, pour assurer la réussite de la saison touristique saharienne, en œuvrant à l’augmentation des capacités d’accueil qui atteignent 1.347 lits, soit 650 chambres d’hôtel exploitées actuellement. Ces infrastructures vont certainement favoriser la destination Algérie

Cette capacité totale sera renforcée, au titre de la nouvelle saison saharienne, par l’entrée en service de nouvelles structures hôtelières, dont la réouverture de l’hôtel « Touat » au chef lieu de wilaya, après avoir fait l’objet d’une opération de rénovation, et l’exploitation d’autres installations touristiques, fruit de l’investissement privé, susceptibles d’offrir 1.000 lits supplémentaires.

Ce patrimoine touristique devra contribuer indubitablement à la promotion des prestations du secteur et de la compétitivité entre opérateurs pour mettre un produit touristique de qualité à la disposition des visiteurs.

Les efforts de développement du secteur se sont également traduits par l’inscription en faveur de la wilaya de plus de 100 projets touristiques, dont 27 sont à 50% d’avancement de leur travaux, 39 autres à des taux divers, et 60 opérations viennent d’être lancées en chantier, a-t-on fait savoir.

Promouvoir l’artisanat local

Dans l’optique d’assurer la réussite de la nouvelle saison touristique, la DTA d’Adrar a organisé des rencontres de coordination avec les différents acteurs et opérateurs pour prendre des dispositions à même de dynamiser les offices locaux du tourisme et prendre en charge les préoccupations soulevées par les opérateurs.

Ces concertations ont été couronnées par l’octroi de plusieurs avantages, dont la réhabilitation du tourisme chez l’habitant après approbation par le ministère de tutelle, l’exploitation permanente des structures touristiques à travers l’organisation d’expositions d’artisanat, ainsi que la conclusion de conventions avec les instances exécutives pour désigner des espaces d’accueil de ces manifestations en vue de renforcer les perspectives de commercialisation du produit de l’artisanat et venir en aide aux artisans.

Lire aussi: Tourisme saharien: l’intérêt d’impulser et de diversifier l’offre touristique souligné
La DTA table, à la lumière des moyens disponibles, sur l’accueil, cette saison de plus de 123.000 touristes à travers la wilaya, dont une affluence touristique étrangère de quelques 3.000 visiteurs, en hausse par rapport à la saison dernière où avaient été enregistrés plus de 112.160 touristes, dont plus de 2.160 étrangers.

La DTA présente, à ce titre, le tourisme intérieur comme un défi à relever par le secteur qui œuvre à promouvoir cette activité à travers l’encouragement des promoteurs privés en leur octroyant des facilités leur permettant de concrétiser leurs projets et de contribuer à la promotion du produit touristique local.

Ces actions de promotion ont influé positivement sur l’amélioration des prestations, entrainant un intérêt des touristes à l’égard de la destination touristique d’Adrar.

LIRE AUSSI Marché du tourisme: ces milliards d’euros qui nous filent sous le nez