AD Display: Hadj Said renvoyé de Tizi Ouzou

ad display

Après la wilaya d’Alger, c’est la commune de Tizi Ouzou qui s’est manifestée pour résilier le contrat de Ad Display, portant sur l’affichage urbain.

Mourad Hadj Said dispose désormais d’un délai de 3 mois pour procéder au démantèlement des panneaux installés sur le territoire de la commune.

Suite à ses déboires avec la justice, Hadj Said a été incapable de s’acquitter des redevances revenant de droit à la commune de Tizi Ouzou. Celle-ci lui a adressé quatre mises en demeures entre septembre et décembre 2018.

Depuis juillet 2012, AD Dispaly est présente en permanence à Tizi Ouzou.

En dehors de l’entreprise publique ANEP, l’affichage publicitaire urbain était contrôlé principalement par AD Display (arrêté l’année dernière, puis remis en liberté) et Karim Benmansour, le neveu des Bouteflika qui se trouve en fuite à l’étranger.

LIRE AUSSI ONAB: la guerre du contrôle de qualité