Aciérie de Piombino : le réponse de Rebrab tenue au secret

Le groupe Cevital, propriétaire de l’aciérie italienne Aferpi, a transmis, verndredi dernier, au ministre Carlo Calenda, la réponse à la lettre de mise en demeure envoyée au lendemain de la réunion tenue au ministère du développement économique en date du 19 Avril.

A ce jour, le contenu de la lettre de Cevital est toujours tenu secret au niveau du ministère italien du développement économique qui reproche à l’investisseur algérien le fait de n’avoir pas tenu ses engagements quant au développement de l’aciérie.

LIRE AUSSI Alstom: situation de monopole sur les tramways en Algérie