Démantèlement du système Bouchouareb: début de retrait des assiettes attribuées à des investisseurs fantômes

A travers la plupart des wilayas du pays, des opérations d’assainissement du foncier industriel sont lancées.

A Laghouat, les autorités locales ont procédé à l’annulation de dix projets qui n’ont pas été  concrétisés.

De même, la wilaya de Médéa a engagé récemment une procédure de déchéance de droit de concession de foncier industriel contre 23 entrepreneurs n’ayant pas réalisé leurs projets.

Mais le pic de cette opération a été atteint à Ouargla où il a été récupéré 57 assiettes ayant été attribuées à des investisseurs. Par ailleurs, 330 mises en demeure ont été adressées aux investisseurs n’ayant pas entamé les travaux de réalisation de leurs projets. Dans ce lot, 156 terrains ont été attribués mais leurs bénéficiaires n’ont pas entamé les travaux, en dépit de la délivrance de permis de construire à leur profit. 107 autres bénéficiaires de concessions n’ont même pas daigné demander des permis de construire. 67 autres bénéficiaires disposant de toutes les autorisations, ont été mis en demeure de lancer les travaux sous peine de retrait de leurs concessions.

LIRE AUSSI Raffinerie d’Alger: limogeage du chef de projet