Indice des prix à la consommation (février 2017)

Alger est-elle à l’abri de l’inflation? L’indice des prix enregistre une variation négative alors que dans l’ensemble du pays, la tendance est plutôt haussière.

Mois de Février 2017

A /Ville d’Alger

L’indice brut des prix à la consommation de la ville d’Alger enregistre une variation négative de -0,6% en février 2017 par rapport au mois précédent, soit une baisse un peu plus importante que celle observée le même mois de l’année écoulée (-0,2% en février 2016 par rapport à janvier 2016). Cette tendance négative qui intervient après des hausses, plus ou moins importantes, relevées durant les trois derniers mois (respectivement +1,5%, +0,2% et +1,8%), est le fait, essentiellement, des prix des biens alimentaires qui accusent une baisse de 1,5%, induite aussi bien par l’évolution des produits agricoles frais que par celle des produits alimentaires industriels. Les prix des produits agricoles frais se caractérisent par une diminution de 1,2%. En dehors de la pomme de terre et des poissons qui affichent des hausses respectives de 6,2% et de 1,5%, le reste accuse des décroissances, notamment la viande de poulet dont la baisse avoisine les 11,0% par rapport au mois précédent et les 12,0% par rapport au même mois de l’année écoulée. La baisse des prix des produits alimentaires industriels qui s’élève à 1,9% est due, particulièrement, à la chute des prix de la semoule (-17,3%). Les prix des produits manufacturés accusent également une baisse, quoique modérée, de 0,1%. Les services inscrivent une hausse de 1,0%. Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation enregistre, pour ce mois de février 2017, une baisse de 0,8% par rapport au mois précédent. Le rythme d’inflation annuel (mars 2016 à février 2017/ mars 2015 à février 2016) se situe à +7,0%

LIRE AUSSI La diaspora algérienne a transféré 2 mds de dollars en 2015

B / I n d i c e n a t i o n a l

L’indice national des prix à la consommation est établi sur la base d’observation des prix effectuée auprès d’un échantillon de 17 villes et villages représentatifs des différentes régions du pays. Cet indice permet essentiellement de disposer d’indicateurs d’évolution des prix de détail sur l’ensemble du territoire national, permettant ainsi une analyse comparative de l’évolution des prix entre ALGER et les autres régions du pays. Pour le mois de février 2017, l’indice général des prix à la consommation, au niveau national, enregistre une hausse modérée de 0,3% par rapport au mois de janvier. Une variation similaire caractérise les prix des biens alimentaires, soit +0,3%

LIRE AUSSI Les prix à la consommation: écolution à 5,6% en 2017