24 février: la centrale de l’UGTA n’ira pas à Oran

Pour des raisons que nous ignorons encore, la centrale de l’UGTA ne va pas célébrer le 24 février à Oran. Elle compte organiser un simple meeting au niveau de son siège à Alger.

Les rangs des redresseurs se multiplient depuis la rencontre tenue, samedi dernier à Annaba, sous l’égide de Mohamed Tayeb Hmarnia.Ils étaient les représentants de 11 wilaya à cette réunion, mais le nombre des délégués qui ont fait allégeance à Hmarnia a atteint 27 wilaya dans la soirée du mardi.

Beaucoup de responsables syndicaux comptent sur la date du 24 février pour réclamer le départ de Sidi Said.

Taye Hmarnia sera présent à Alger, lundi prochain pour publier le communiqué n°2 du mouvement de redressement de l’UGTA.

LIRE AUSSI UGTA: Hmarnia mène la fronde contre Sidi Said